page d'accueil




Résumé du conseil municipal du 11 juillet 2016
Lire le résumé

Résumé du conseil communautaire du 25 mai 2016
Lire la suite

Réunion publique du 28 juin 2016 : Coworking à Preignac
Lire le résumé

Mon intervention lors de la réunion publique du 12 mai 2016 concernant le PLU.
Ecouter mon intervention.

Quelques mots : Maison du vigneron, budget commune et CDC.
Lire le document.



Sur l’implantation de la crèche.
Lire la suite

Rapport de L'Institut de Veille Sanitaire.

Lire le rapport

Plus d'articles
Vous trouverez de nombreux autres articles avec ce lien :

Autres articles

Plus d’un million de professionnels agricoles victimes des pesticides
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un rapport sur les expositions professionnelles (agriculteurs, céréaliers, insectiseurs, chef d'exploitation) aux pesticides. Verdict, des millions de travailleurs touchés et une réglementation fragile.

Lire la suite
Cancer de l'enfant: l'appel à la mobilisation d'une députée
La députée Martine Faure fait actuellement un travail de fond sur la situation des enfants atteints de cancer et de leur famille. Après un état des lieux exhaustif sur la question, le groupe parlementaire qu'elle préside sera en mesure de proposer de nouvelles mesures législatives. Les parents misent tout leur espoir sur l'investissement de cette élue pour voir enfin leur vie s'améliorer. 

Lire la suite

CANCERS DE L’ENFANT : DES ASSOS MOBILISENT UN GROUPE D'ÉTUDES PARLEMENTAIRES
Après le rejet en novembre 2014 de la proposition de loi relative au financement de la recherche en oncologie pédiatrique du député UDI Jean-Christophe Lagarde, il était impossible de rester sans agir : c'est pourquoi la députée socialiste de la Gironde Martine Faure, très concernée par le sujet, a contacté l'association « Eva pour la vie » - qui milite depuis 3 ans pour qu'une loi garantissant un fonds dédié à la recherche, et à l'aide aux familles d'enfants atteints de cancers et de leucémies. Cette députée a décidé de créer un groupe d'études parlementaires trans-partisan sur les cancers pédiatriques, afin d'auditionner les différents acteurs (familles, associations, professionnels de santé, institutions, entreprises ...) en vue de proposer des mesures fortes.
 

Lire la suite
Appel pour l’interdiction des Pesticides Extrêmement Dangereux
Des décennies d’expériences ont montré qu’en dépit des nombreux programmes d’ «utilisation sécuritaire», «l’utilisation sécuritaire» des Pesticides Extrêmement Dangereux (HHPs) n’est pas possible.

Lire la suite

"Pratiquement tous les fruits et légumes importés sont touchés par des pesticides interdits en France" (R. Girardi Modef)
Pour le marché annuel des fruits à prix coutant, les exploitants s'installent en Ile-de-France ce jeudi. A Paris, ils seront jusqu'à midi place de la Bastille. Cette année, les exploitants veulent faire passer un message aux consommateurs. Raymond Girardi, le président du Modef, le mouvement de défense des exploitants familiaux, estime sur France info que "pratiquement tous les fruits et légumes importés" ont poussé avec l'aide de molécules interdites en France.

Lire la suite
Composition du groupe d'études : cancer
Composition du groupe cancers à l'Assemblée Nationale.

Merci à Martine Faure de s'engager avec ces collègues dans cette action.
Espérons que nos agriculteurs prendront consciences de la gravité de la situation dont ils sont victimes comme le reste de la population.

Un souhait que les organismes agricoles mettent en place une politique pour protéger les exploitations agricoles.

Martine Faure Question N° 58913 au Ministère des affaires sociales
Trois fois plus d'abeilles sauvages meurent à cause des pesticides

D'après une étude britannique publiée mardi 16 août, le taux de mortalité des abeilles sauvages aurait triplé à cause des pesticides.

Lire la suite
Création d’un fonds pour les victimes des pesticides : Nicole Bonnefoy dépose une proposition de loi

La sénatrice charentaise Nicole Bonnefoy persiste et signe. Rapporteur en 2012 d’une mission d’information sur les pesticides, elle a déposé début juillet une proposition de loi pour la création d’un fonds d’indemnisation des victimes de produits phytopharmaceutiques.

Lire la suite
Effets retardés des pesticides sur la santé humaine
Résumé. Les pesticides, de par leurs propriétés intrinsèques, représentent un danger potentiel pour l’homme en cas de contact inopiné. Leur usage, professionnel ou domestique, suscite de nombreuses interrogations quant aux conséquences délétères qu’ils pourraient avoir sur la santé. Si les effets des intoxications aiguës sont assez bien connus, les conséquences à long terme, suite à des expositions chroniques, le sont beaucoup moins. Les approches toxicologiques in vitro ou in vivo chez l’animal ne sont pas toujours adaptées pour prédire les effets néfastes retardés dans les populations humaines. Les multiples expositions auxquelles sont confrontées les populations rendent souvent difficile l’établissement d’un lien de causalité entre l’exposition à un produit donné et son éventuel effet sanitaire. Toutefois, et en dépit des limitations méthodologiques des approches épidémiologiques, des données convergentes ont permis d’acquérir quelques certitudes et des suspicions assez consistantes quant aux effets délétères à long terme pour certains pesticides ou familles chimiques de pesticides. Il n’en reste pas moins que de trop nombreuses incertitudes persistent. Celles-ci ne pourront être levées que par des études rigoureuses utilisant des mesures spécifiques et sensibles des expositions, d’une part, et des effets sanitaires, y compris à des stades précoces, d’autre part. À ce jour, les atteintes de la fonction de reproduction, les troubles neurologiques et les pathologies cancéreuses sont les effets sanitaires les plus fréquemment évoqués en relation avec des expositions chroniques aux pesticides. Cette revue s’efforcera de brosser quelques évidences et, surtout, de rappeler les nombreuses incertitudes qui subsistent en matière d’effets retardés des pesticides sur la santé humaine.

Lire la suite
Agro-alimentaire : voici ce que cachent les salades en sachet
La salade en sachet, c’est pratique ! Cependant, déjà rincée avant d’être placée dans un emballage plastique, celle-ci serait bel et bien synonyme de catastrophe, à la fois pour les consommateurs et l’environnement. Ce fait a été démontré par une étude menée par l’association de consommateurs UFC Que Choisir.

Lire la suite

Castres : ils «nettoient» les pesticides
Simplifier la vie des agriculteurs. C'est la devise de Nicola Vento, créateur de la société castraise Vento-sol et du dispositif innovant ECOBANG. Il permet l'évaporation des eaux chargées en pesticides, les effluents, qui résultent du nettoyage des cuves agricoles utilisées par les viticulteurs, céréaliers ou producteurs de fruits et légumes. Pour cela, il a reçu le prix de l'innovation au salon Tech & Bio de Montagne (33) en juillet.

Lire la suite
Rapport de Dominique Potier: "Pesticides et agro-écologie, les champs du possible"
Ce rapport formule de nombreuses préconisations qui rejoignent les préoccupations constantes de nos concitoyens : la préservation de la santé publique et de l’environnement, la transition agro-écologique et plus particulièrement la diminution du recours aux produits phytosanitaires. Rapport au Premier ministre - Dominique POTIER, député de Meurthe-et-Moselle.

Lire la suite

Phytos : l’Anses pointe les manques réglementaires pour la santé publique
L’Anses (1) a publié un rapport sur l’exposition aux pesticides des agriculteurs en France, le 26 juillet. La question des risques aigus et chroniques pour leur santé reste « importante ». L’Anses recommande de réduire l’usage des pesticides, mais aussi d’accélérer la production française de données dans ce domaine.

Lire la suite
Cancer lié aux pesticides : le combat d'une maman

Son fils a développé un cancer à 5 ans. Pascale, sa mère, est sûre de l'effet des pesticides. Elle lance un appel pour fédérer les familles touchées par un cancer lié à ces substances.

Lire la suite

Viticulture : une solution pour réduire l’utilisation des pesticides

Mettre en place un système de culture durable, économe en produits phytosanitaires : tel est d’objectif d’une dizaine de viticulteurs du Sud Ardèche, qui se sont engagés dans le programme des fermes Dephy (démonstration, expérimentation et production de références sur les systèmes économes en produits phytosanitaires). Aurélien Cuer, installé à Gras, sur un domaine de 26 hectares, en fait partie. Il travaille en collaboration avec une ingénieur de la chambre d’agriculture, Maud Bonnefoux, et a réussi à réduire de moitié certains traitements. Il nous explique comment.

Lire la suite
Des chauves-souris en guise de pesticides

Lors du Salon Tech & Bio de Montagne sera évoqué le lancement d’une étude scientifique par la Chambre d’agriculture de Dordogne pour limiter l’usage des insecticides.

Lire la suite
Cerveau, santé et pollution



Pesticides, plastiques, pollution de l’air… chaque jour, des centaines de milliers de produits chimiques sont rejetés dans l’environnement. 
Ces produits chimiques comportent des perturbateurs endocriniens qui affectent la reproduction et la fertilité, ont une incidence sur les cancers, le diabète, l’obésité… on sait moins qu’ils ont également un impact sur le développement du cerveau... Quel est l'impact de la pollution chimique sur le QI, le quotient intellectuel des enfants ? Pourquoi est-ce si compliqué d'évaluer les risques ? Que sait-on de l'impact de l'environnement sur les troubles de l'autisme et les déficits de l'attention ? Comment protéger les femmes enceintes et les enfants ?

Lire la suite
La Suisse lance un "plan Ecophyto 2026"
L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) suisse a récemment lancé un plan d'action proposant 50 mesures pour réduire l'utilisation de produits phytosanitaires 50% d'ici 10 ans.

Lire la suite
Agriculture: les produits chimiques,ce n’est pas automatique

Les produits phytosanitaires sont nocifs pour la santé et la planète. Mais ils sont largement utilisés pour soigner les légumes. Le plan Écophyto vise à réduire leur utilisation de 50 %. Un site d’expérimentation est basé à Lorgies.

Lire la suite
Quelles sont les différences entre l’Agriculture Biologique et l’Agriculture Raisonnée ?
Que ce soit l’Agriculture Biologique ou l’Agriculture Raisonnée, ces deux systèmes de production agricole tendent le plus possible vers un respect de l’environnement. Ainsi, ils évitent autant que possible d’utiliser des pesticides.

Lire la suite

Produire sans pesticides, c'est possible: "Je n'essaye pas de faire pousser des plantes contre-nature"

REPORTAGE - Alors que les experts de l'Union européenne se penchent à nouveau ce vendredi sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, une substance herbicide très utilisée aux effets controversés sur la santé, RMC a constaté qu'il existe des alternatives aux pesticides. Exemple chez un céréalier installé au sud de Toulouse.
Lire la suite

Le ministre donne un cours magistral sur l’agroécologie
Venu découvrir les bonnes pratiques environnementales du château de Luchey-Halde, Stéphane Le Foll a surtout exposé sa vision politique de la viticulture de demain.

Lire la suite

Attention aux camouflages

Une tendance voit le jour sur les pesticides.

 

Lors de la réception des nouveaux arrivants dans ma commune, le Maire a indiqué que la commune n’utilisait plus de pesticides.

Je crois qu’il faut faire attention aux confusions possibles.

Preignac a été visée par une enquête de l’ARS révélant qu’à l’école il y avait eu 4 cas de cancers de l’enfant.

Maintenant sous prétexte que la commune n’utilise plus de désherbant, nous sommes une "commune sans pesticides". Il est vrai que dans les vignes du Sauternais on ne vaporise plus de pesticides.

Je vois même apparaitre des panneaux commune bio dans des zones viticoles.

 

Attention au camouflage de la vérité.

Dans la Drôme, le "bio" menacé par les épandages massifs de pesticides
Un agriculteur "bio" de Montélier dans la Drôme se bat pour faire respecter la loi. En avril dernier, un épandage mal maitrisé d'herbicide lui a coûté une grande partie de sa production, ainsi que son label. Préjudice : 20.000 euros, pour un problème récurrent.

Lire la suite
Pesticides près des écoles : l'inquiétude de certains parents

Des parents dont les enfants sont scolarisés dans le RPI de Trébons ont manifesté leurs inquiétudes concernant l’utilisation de pesticides près des écoles de Trébons et Cessales.

Lire la suite
Mesures gouvernementales pour protéger les travailleurs agricoles des pesticides
Stéphane Le Foll a rappelé l'engagement du gouvernement afin de mieux connaître et réduire les expositions professionnelles aux pesticides.

Lire la suite
Ajouter cette page à vos favoris Mutagénèse : les députés renoncent au moratoire sur les plantes tolérantes aux pesticides
Le moratoire sur la culture de plantes tolérantes aux pesticides n'a pas passé le cap en séance plénière lors de l'étude du projet de loi sur la biodiversité. A l'occasion des débats en commission, l'Assemblée nationale avait interdit la mise en culture de semences de colza et de tournesol tolérantes aux herbicides issues de mutagenèse (VRTH) à compter du 1er janvier 2017 et jusqu'au 31 décembre 2018. Cette insertion avait été proposée par la rapporteure du texte Geneviève Gaillard, mais la députée a reculé pour mieux négocier l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes.

Lire la suite
Pesticides. Les agriculteurs sont les premières victimes

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les agriculteurs seraient bien les premières victimes des pesticides. L'Anses alerte sur les dangers d'un emballement du recours à la chimie.


Lire la suite
Perturbateurs Endocriniens. La Commission Européenne a remis sa copie : la santé publique peut attendre.
(Bref) résumé des épisodes précédents. Lorsqu'en 2009 le parlement européen adopta le règlement sur les pesticides, il changeait de logique concernant la gestion des risques de deux catégories de produits chimiques : les pesticides reconnus CMR (pour cancérigène, mutagène ou reprotoxique) et PE (perturbateurs endocriniens). En effet pour ces substances les parlementaires décidaient que la gestion du risque reposerait sur l'appréciation du danger et non sur la classique évaluation des risques. Qu'est-ce que cela signifiait ? qu'une fois reconnu PE ou CMR * tout pesticide devrait être retiré du marché, à partir du moment où la population pouvait y être exposée. Ce règlement prenait acte des connaissances scientifiques montrant que pour ces deux catégories de produits, et en particulier pour les PE, il est illusoire de s'abriter derrière un seuil en dessous duquel il n'y aurait rien à craindre. En effet, et c'est amplement démontré, la toxicité des PE relève du moment d'exposition (la grossesse, l'enfance, la puberté étant des périodes de grande vulnérabilité) bien plus que de la dose, et d'effets de mélange non maîtrisables. Restait à se mettre d'accord sur la définition scientifique de référence et surtout sur les critères permettant de caractériser les PE. Et cela avant fin décembre 2013.

Lire la suite

Perturbateurs endocriniens : Le Parlement somme la Commission européenne d'agir En savoir plus
Sous le feu des critiques, la Commission européenne est accusée depuis deux ans et demi d'inertie sur le dossier des perturbateurs endocriniens. En filigrane, c'est surtout le fait d'avoir cédé au chant des sirènes des industriels qui suscite le plus grand mécontentement.

En savoir plus sur 
Martin Boudot: enquête sur les conséquences des pesticides
La France est le premier utilisateur de pesticides en Europe, le troisième mondial. L'émission de France 2 "Cash investigation" a fait grand bruit il y a deux semaines avec une enquête qu'un livre vient compléter: "Toxic: produits chimiques, nos enfants en danger" est paru aux Editions Les Arènes. Martin Boudot est le co-auteur de cette enquête qui révèle l'étendue des dommages causés par l'industrie des pesticides.Intervention sur RTS après l'émission Cash Investigation à laquelle il a largement participé.

Ecouter ce document


Banane : choisissez entre exploitation inhumaine et production éco-responsable
Tout récemment, un documentaire télévisé « Hold up sur la banane » dénonçait l’envers du décor de la production bananière. Ce fruit tropical reste l’un des plus consommés au monde avec près de 900 milliards par an, dont 7 kilo par français. Mais cela ne profite pas à tout le monde.


En savoir plus
Il m'a volontairement aspergée de pesticides
Pesticides : pourquoi le rapport de l'Anses ne sort-il pas ?
La publication du rapport très attendu de l’Agence nationale de sécurité sanitaire sur les expositions aux pesticides des travailleurs agricoles est encore reportée, suite aux nuances apportées récemment par deux experts. Une manœuvre dilatoire, aux yeux des associations.

Lire la suite

PESTICIDES: UNE MAUVAISE ÉVALUATION DES AGRICULTEURS EXPOSÉS ET DES RISQUES ENCOURUS
Un rapport publié en début de semaine alerte sur la sous-évaluation du nombre de travailleurs exposés aux pesticides et sur la mauvaise prise en charge des risques encourus. L'agence de sécurité sanitaire propose plusieurs mesures pour améliorer la situation.

Lire la suite
Bernard Farges aux viticulteurs : « Ayez un comportement citoyen ! »
Derrière le jeu des positions, oppositions et propositions sur l’utilisation des produits phytosanitaires, se dessine l’aspiration partagée de modifier les pratiques. C’est du moins ce qui ressort d’une table ronde organisée en Gironde et associant élus, riverains et viticulteurs.

Lire la suite
Vers la fin des pesticides ?
Nous sommes 80 à l’assemblée générale de Phyto-victimes qui se tient à deux pas de Montpellier ce 21 mai 2016. Trois d’entre nous sont en fauteuil roulant, nombreux sont les malades ou les veuves. D’autres sont là aussi très présents, on ne les voit pas, ils sont morts il y a peu mais ils étaient des premiers jours de l’aventure de l’association qui a démarré il y a 5 ans. Jean-Marie, le local de l’étape, nous dit à l’ouverture que Phyto-victimes c’est « une association qui fonctionne ». Pour l’avoir observée vivre toute une journée, je confirme, ça fonctionne. Il dit peu après : « je suis sous médicaments » comme pour s’excuser d’une petite faute d’attention. Parce que c’est ça la réalité des pesticides aujourd’hui, beaucoup de souffrance, de très nombreux malades, des morts et bien trop peu nombreux ceux qui en parlent.

Lire la suite
Perturbateurs endocriniens : le projet de réglementation de Bruxelles critiqué par les scientifiques
La Commission européenne doit-elle revoir sa copie ? A la mi-juin, avec deux ans et demi de retard sur le calendrier réglementaire, l’exécutif européen proposait des critères définissant les perturbateurs endocriniens – ces polluants de l’environnement (pesticides, plastifiants, solvants, etc.) capables d’interférer avec le système hormonal et nocifs à faibles niveaux d’exposition. Dans un commentaire critique publié mercredi 27 juillet, l’Endocrine Society estime que les propositions de Bruxelles en la matière ne sont pas à même de protéger la santé publique.

En savoir plus sur 
Pesticides néonicotinoïdes interdits : les ONG critiquent les dérogations
Les députés français ont interdit dans la nuit de mercredi à jeudi les insecticides de la famille des néonicotinoïdes, utilisés dans l'agriculture et considérés comme tueurs d'abeilles, à partir de septembre 2018, mais avec des dérogations possibles jusqu'en 2020, à l'occasion de la troisième lecture du projet de loi Biodiversité.

Lire la suite

Parkinson : le nombre de cas a explosé en 30 ans

La maladie de Parkinson a progressé de manière alarmante en 30 ans. Le nombre de cas diagnostiqués par an est passé de 40 à 56 pour 100 000 personnes suivies.


Lire la suite
Viticulture en Savoie: il était une fois la vie presque sans chimie
Réduire l'usage des produits phytosanitaires dans l'agriculture, et particulièrement la viticulture, c'est le défi que se sont lancés des exploitants de Savoie notamment. Leur but, développer une agriculture plus écologique et respectueuse de la santé de tous.  

Lire la suite

Agriculteurs au centre d'étude biologiques de Chizé
Ils étaient près de quatre-vingts à avoir fait le déplacement. Quatre-vingts agriculteurs – céréaliers, éleveurs, apiculteurs – rassemblés, samedi 18 juin, au Centre d’études ­biologiques de Chizé (CEBC, CNRS-université de La Rochelle), dans les Deux-Sèvres.

Lire la suite
Embarras autour d’un rapport explosif sur la nocivité des pesticide
ADENCA
A
ssociation de Défense de l'ENvironnement de Claye-Souilly et ses Alentours


LE MONDE |   • Mis à jour le   | Par Stéphane Foucart

 

Ni communiqué ni conférence de presse. C’est pourtant un rapport singulièrement explosif que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié, lundi 25 juillet au soir, sur son site.

 

En sept volumes et près de 1 000 pages, il rassemble les connaissances disponibles sur l’exposition des travailleurs agricoles aux pesticides et montre notamment que les risques encourus par cette population de plus d’un million de personnes sont insuffisamment documentés et pris en compte dans le processus d’autorisation des insecticides, fongicides et autres herbicides. « Il est plausible que les informations colligées dans le texte permettent à des victimes d’attaquer l’Etat pour carence », dit un familier du dossier.

 

Les modalités de la publication ne sont donc pas allées de soi. Elles ont même suscité de vives tensions entre la direction de l’Anses et les experts mandatés pour établir le rapport, au point que l’arbitrage du Comité de déontologie de l’agence a été nécessaire. Courant juin, même si les grandes lignes du rapport avaient fuité (Le Monde du 23 juin), les organisations non gouvernementales (ONG) redoutaient que le texte ne soit jamais publié.

 

« L’Anses se lançait un défi à elle-même »

Que s’est-il passé ? En 2011, l’Anses s’autosaisit de la question brûlante de l’exposition des travailleurs agricoles aux pesticides. Ce faisant, décrypte un fin connaisseur de l’agence de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), « l’Anses se lançait un défi à elle-même, car il était clair que se pencher...


http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/07/27/embarras-autour-d-un-rapport-explosif-sur-la-nocivite-des-pesticides_4975131_3244.html



NON et NON aux pesticides
Travailleurs agricoles et pesticides : la publication d'un rapport retardée
Paris, 22 juin 2016 (AFP) - La publication d'un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur l'exposition des travailleurs agricoles aux pesticides, prévue en juin après une présentation aux ministères de tutelle en mai, a été reportée, provoquant la colère des associations.

Lire la suite


Pesticides : « Il faut l’étanchéité entre industriels et pouvoirs publics »

Contre les effets désastreux des pesticides sur la santé des travailleurs agricoles, les pouvoirs publics doivent réagir, estime l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Anses) dans un rapport dévoilé récemment. Entretien avec la vice-présidente du groupe d’experts, Isabelle Baldi, médecin épidémiologiste et chercheur à l’université de Bordeaux.

Lire la suite

Cité du vin à Bordeaux : les anti-pesticides projettent un slogan lumineux sur la façade

Dans la nuit de mardi à mercredi, les membres de l'ONG les Amis de la terre Gironde ont projeté un message lumineux sur une façade du bâtiment pour dénoncer l'usage des pesticides.

Lire la suite
L'utilisation des pesticides néonicotinoïdes ne faiblit pas
Les données du ministère de l'Agriculture transmises à l'Union des apiculteurs de France (Unaf) à la demande de la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) le démontrent : l'utilisation despesticides néonicotinoïdes ne faiblit pas. En 2014, 508 tonnes ont été vendues en France contre 388 tonnes en 2013 soit une hausse de 31% en un an. Entre 2012 et 2013, l'utilisation était restée stable.

Lire la suite
Ajouter cette page à vos favoris Pesticides : les industriels s'accaparent-ils le marché des produits alternatifs ?
La procédure européenne d'autorisation des produits alternatifs aux pesticides pourrait conduire à exclure les plus petits producteurs, selon une chercheuse du projet Alterphyto. Le débat est ouvert.

Lire la suite

Sur Arte Radio : peste soit des pesticides

Dans la Vienne, l'utilisation intensive de produits toxiques dans l'agriculture a gravement nui aux hommes et aux paysages. Un reportage à hauteur d'homme, sur Arte Radio.

Lire la suite
Pesticides dans l'air : quelle différence entre la ville et la campagne ?

Une étude menée par Airparif montre que des composés de pesticides se retrouvent aussi bien en zone rurale qu'en zone urbaine.


Lire la suite
L’achat de vendange en toute discrétion
Dans les régions sinistrées par le gel ou la grêle, les vignerons pourront à nouveau acheter de la vendange cette année, tout en conservant le bénéfice de la capsule récoltant. Mais l’administration les informera discrètement des modalités de cette dérogation.

Lire la suite

Conférence sur la biodiversité : "Il est urgent de réorienter l’agriculture vers l’agroécologie
Lors de la 8ème Conférence sur la biodiversité à Trondheim (Norvège), Emile Frison présentait le 2 juin, le dernier rapport du Panel international des experts sur les systèmes alimentaires soutenables. Conclusion : "Depuis des décennies, l’agriculture industrielle jouit d’un statut privilégié, mais a été incapable de mettre en place des systèmes alimentaires durables. Il y a aujourd’hui suffisamment de données scientifiques pour pouvoir affirmer qu’une transition vers des systèmes agro-écologiques diversifiés, peut changer de façon spectaculaire cette situation."

Lire la suite

Saint-Brieuc. Victimes des pesticides, ils demandent une indemnisation

Stéphane Rouxel et Laurent Guillou ont été intoxiqués au travail par des pesticides. Leur demande d'indemnisation était débattue au tribunal de Saint-Brieuc cet après-midi.

Lire la suite
Mise à jour, et à plat, des recommandations EPI
Le ministère de l’Agriculture vient d’homogénéiser la réglementation en matière d’Equipements de Protection Individuelle (EPI), précisant les exigences en fonction des moments et matériel de travail.
Lire la suite
Annie Thébaud-Mony : « Pour un dossier reconnu, des dizaines vont être refusés »

Sociologue de la santé, fondatrice du Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle, à Paris-XIII, Annie Thébaud-Mony tente de rendre visibles les atteintes à la santé au travail et d’aider les victimes à obtenir réparation.

HD. Qu’est-ce qui a évolué dans la reconnaissance des maladies professionnelles ?

Lire la suite
La filière bordeaux se rapproche du cognac

Le seul cluster français 100 % viti-vinicole, basé à Bordeaux, a désormais une antenne à Cognac
Lire la suite

Loi biodiversité : le Conseil constitutionnel valide l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes
Les Sages ont jugé conformes les articles de la loi biodiversité décriés par les parlementaires LR. Ils ont validé l'interdiction des néonicotinoïdes, la non-régression du droit de l'environnement mais ont retoqué la vente des semences par les ONG.

Lire la suite
"La pollution crée des maladies"
Cancer, obésité, Alzheimer... La forte progression de ces maladies est due en grande partie à la dégradation de notre environnement, alerte le cancérologue Dominique Belpomme. Entretien.

Lire la suite
Saône-et-Loire : la commune de Sancé adopte le zéro pesticide
A 5 kilomètres de Mâcon, le village est un modèle d’écologie.  Depuis mars 2015, il poursuit l’opération "zéro phyto" : aucun pesticide n’est utilisé dans l’entretien des espaces verts et de la voirie. Un effort qui lui a permis d’obtenir le titre de "terre saine".

Lire la suite

Perturbateurs endocriniens: Royal prête à "poursuivre le contentieux" contre Bruxelles

Ces substances chimiques sont omniprésentes dans l’environnement domestique et la chaîne alimentaire et posent un problème de santé publique. L'Union européenne en minimiserait l'impact sous pression des lobbys

 

Lire la suite
Lancement d'un plan pour réduire l'usage des pesticides dans le vignoble bordelais
Sans doute encore une bonne intention. Le vrai problème c'est la vérification par les services de l'Etat. Faut-il créer des groupes citoyens de vérification si le Préfet n'ordonne pas des contrôles ?

Lire l'article


A la veille de ses portes ouvertes, l'appellation Cadillac aborde la question des pesticides
Les 14 et 15 mai, 31 propriétés viticoles de l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux, ouvriront leurs portes au public. Une belle occasion pour profiter du patrimoine historique, culinaire et culturel de la région.

Lire la suite


Victimes des pesticides : un projet de loi ébauche le futur fonds d'indemnisation
Un fonds, financé par les firmes phytosanitaires, pour indemniser les victimes des pesticides. C'est ce que propose la sénatrice PS Nicole Bonnefoy avec le soutien du ministre de l'Agriculture. Son texte a été déposé au Sénat le 13 juillet.

Lire la suite

NUTRITION Peut-on faire confiance aux vins bio ?

Les vins détenteurs du label Agriculture Biologique (AB) doivent répondre à un cahier des charges précis et contrôlé. Des recherches sont menées pour abaisser encore les teneurs en soufre et en cuivre.


Lire la suite

Les apiculteurs bretons en colère contre la loi sur la biodiversité
Les apiculteurs bretons sont en colère après l'adoption de la loi sur la biodiversité par le Parlement, dans la nuit de mercredi à jeudi. Des dérogations ont été accordées pour l'usage des néonicotinoïdes, ces pesticides tueurs d'abeilles.

Lire la suite
Sauveterre-de-Guyenne Pesticides : des débats qui sèment l'inquiétude

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, Henri Honegger proposait deux débats sur les pesticides, à Saint-Ferme et à Castelviel.

Lire la suite
Environnement : où sont passées les fleurs des champs ?

Coquelicots, camomille ou bleuets, où sont passées les fleurs sauvages qui poussaient naturellement dans les champs ? Elles ont disparu à cause des pesticides.

Lire la suite
Glyphosate : l'Europe impuissante (aussi) face aux pesticides
Ce pesticide commercialisé par Monsanto est au cœur d'une affaire qui a révélé une collusion de la bureaucratie bruxelloise avec les lobbies de la chimie.

Lire la suite
Effrayant : des traces de pesticides dans les cheveux de nos enfants
Des prises de sang particulières et coûteuses permettent d’évaluer des taux précis de certains toxiques dans le corps. Outres, ces examens peu connus qui requièrent l’intervention d’un médecin ou d’un infirmier, de nombreuses techniques permettent de détecter la présence de toxiques dans le corps. C’est ainsi que certains thérapeutes aux professionnels de santé ont recours à la morathérapie, la kinésiologie, la biorésonance, l’Oligoscan, etc.

Lire la suite
Un agriculteur victime des pesticides témoigne
Il ya quelques jours l'association "Générations Futures" publiait une carte de France des victimes des pesticides. Armel, agriculteur à Bourgbarré en Ille et Vilaine en fait partie. Il a contracté un lymphome et s'est battu pour le faire reconnaître comme maladie professionnelle. 

Lire la suite


Purins et décoctions de plantes comme phytopharmacie douce, interdits à la vente par la Loi européenne et française


Franck Dubourdieu a partagé un fichier OneDrive avec vous. Pour le consulter, cliquez sur le lien ci-dessous.

icon

Les produits naturels PNPP contre les pesticides SO du 24 03 2016.docx

 

Certains me disent que je me suis radicalisé…dans le Bio

Je reconnais, même si le sujet n’est pas anodin, que je peux vous«bassiner grave»

Alors il faut me le dire et je vous supprimerais des destinataires.

Hier matin 24 mars dans SO un article (voir en PJ) de Sébastien Darsy documenté, bien écrit et hallucinant sur le fond

RESUME

Il ravive à notre mémoire la triste interdiction de vendre des préparations naturelles (ortie, consoude, prêle, camomille, saule, bardane, armoise, rhubarbe…) pour stimuler et protéger les plantes cultivées.

Les 350 matières actives de pesticides présentes sur le marché européens doivent être homologuées par l’Efsa: European Food Safety Authority, l’Autorité Européenne de la Sécurité des Aliments, composée majoritairement d’experts lobbyistes de l’industrie des pesticides.

Puis les milliers de préparations commerciales (comprenant les additifs) qui en sont issues, vendues par les grands distributeurs de pesticides tels la «black list» de Greenpeace (3/4 des tonnages): Bayer et BASF en Allemagne, Monsanto et Down Agro aux US et Syngenta en Suisse, doivent

obtenir en France, comme pour les médicaments, une AMM, une Autorisation de Mise en Marché, valable 10 ans, délivrée par le Ministère de l’Agriculture selon l’avis de la commission d’évaluation des risques l’ANSES, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail. Cette commission nationale est évidemment sous l’influence majoritaire d’experts à double casquette qui défendent les firmesfinançant souvent leurs travaux à l’INRA ou ailleurs.

Un règlement 1107/2009 de l’Ffsa sur la commercialisation des produits phytosanitaires impose que la matière active corresponde à une formule chimique, comme celle d’une molécule de pesticide de synthèse.

Or un purin d’ortie n’est pas une matière active synthétique, c’est une solution de plusieurs molécules naturelles, donc non homologable.

Et le tour est joué!

Ne pouvant être homologuées (AMM), ces substances naturelles utilisées en Bio en Biodynamie sont interdites à la vente.

Récemment, la rhubarbe, l’armoise et la bardane ont été refusées! Quand on sait qu’une molécule nouvelle de pesticide coûte en moyenne 250 M €

d’investissement R &D, on comprend la concurrence que pourraient subir les firmes avec ces produits naturels au prix de revient dérisoire.

Comment font les Bio pour se procurer ces substances naturelles?

Ils sont contraints de les cultiver, puis de les faire sécher pour préparer les solutions à pulvériser.

Il existent bien des distributeurs comme F’ortie’ch mais ils sont dans l’illégalité.

FD

NB C’est le même problème que les semences paysannes ou variétés anciennes, non brevetées par les firmes et non inscrites au catalogue officiel du GNIS Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants (GNIS): 10 000 variétés au catalogue européen et 7000 au français, pour l'essentiel, des hybrides F1 non reproductible! Au GNIS, siègent les représentants des plus grands semenciers dont Syngenta, Monsanto et Dupont-Pioneer assurant à eux trois 50% de la vente des semences dans le monde! Les semences paysannes sont interdites à la vente. Le marché parallèle mondial est assurée par diverses associations dont Kokopelli. Elle a été attaquée pour concurrence déloyale et condamnée par la cour européenne! CQFD

 

Dubourdieu Franck

franck@franckdubourdieu.com

www.bordeauxclassicwine.fr

Prolongation du glyphosate : le médecin limougeaud qui demande son interdiction réagit
La Commission européenne a annoncé mercredi la prolongation temporaire de la licence dans l'UE du glyphosate, herbicide aux effets sur la santé controversés. Réaction du Dr Pierre-Michel Périnaud, le président de l'association "Alerte des Médecins sur les Pesticides" 

Lire la suite
Plan d'Aménagement et de Développement Durable de Preignac. Avis du 25-01-2016
PADD réalisé par le bureau d'étude METROPOLIS

Lire le PADD
                                                      
Avis sur le PADD proposé par M. Manceau. Cet avis est transmis à M. le Sous-préfet

Lire l'avis.

Pollutions, pesticides... : on respire quoi à Niort ?
Particules fines, oxyde d’azote, pesticides, pollens… On retient son souffle et on demande à l’Atmo Poitou-Charentes ce qu’on respire à Niort et dans l’agglo.

Lire la suite
ENQUETE EXPPERT 6
Les paysans suisses incités à utiliser moins de pesticides
Les paysans devraient utiliser la moitié moins de pesticides dans les cultures. L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a lancé mardi un plan d'action proposant 50 mesures pour atteindre ce but.

Lire la suite
Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu
Il y a deux bonnes nouvelles ce soir, la première étant que l’Union Européenne restreigne les conditions d’utilisation du glyphosate, en espérant que l’ensemble des pays suivent, le seconde étant que le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides soit officiellement reconnu!

Lire la suite

150 mille produits chimiques et nous! Et nous?
La course à la productivité agricole et l’industrialisation ont favorisé la diffusion de 150'000 substances dans notre environnement. Air, eau, végétaux, animaux, hommes, chaîne alimentaire, la contamination est globale ! Cancérigènes et perturbateurs du système hormonal, notamment, ces cocktails chimiques posent un véritable problème de santé publique. Une enquête exceptionnelle réalisée en Suisse et en France.

Suivre ce lien pour voir la vidéo
Une agriculture sans eau, ni pesticides
Regardez cette vidéo cela vaut la peine.

Lire la vidéo

"La guerre des graines" de S. Quillet et C. Montfort
Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Mais dans un avenir très proche, les agriculteurs n'auront peut être plus le droit de ressemer leur propres graines. En Europe, une loi tente de contrôler l'utilisation des semences agricoles... Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui contrôlent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation. Un documentaire réalisé par Stenka Quillet et Clément Montfort. Une production on y va ! média.

Regarder la vidéo
Fermes pilotes DEPHY : produire avec moins de pesticides
Le réseau national DEPHY est un volet majeur du plan Ecophyto. Constitué de 1900 fermes pilotes, il a pour objectif de mettre en oeuvre des techniques et des systèmes de production économes en produits phytosanitaires et performants économiquement, environnementalement et socialement.

Lire la suite


Charentais empoisonné par des pesticides : quel sens donner à une victoire contre Monsanto ?

Paul François est revenu, samedi, sur son parcours judiciaire entre pressions et conversion de son exploitation en bio.

Lire la suite